STAGE MARIONNETTES 2018/2019

Cette année, les élèves de première et de terminale de l’option théâtre ont pu bénéficier d’un stage marionnettes animé par Philippe Rodriguez-Jorda, formateur à l’ESNAM et comédien-marionnettiste. Cette formation est organisée conjointement par le lycée Chanzy et l’Institut International de la Marionnette et a lieu dans la salle théâtre. Elle s’étale sur plus d’une semaine : du vendredi 7 décembre au vendredi 14 décembre. La première journée a été dédiée à la construction. Les deux groupes théâtre, 1L1 et TL1, ont pendant près de 8 heures appris à fabriquer, modeler, sculpter.

Ensuite, lundi et mardi les terminales ont abordé plusieurs aspects de la pratique marionnettique. Ils ont à chaque fois débuté par une préparation physique avant d’aborder la manipulation. Les élèves ont travaillé sur des études à partir d’un leurre. Ils ont réfléchi sur la problématique des scènes de groupe dans l’oeuvre de Büchner, Woyzeck. La technique qu’ils ont abordé tout au long du stage fut celle de la marionnette portée.

Les deux journées ont été très riches et nos élèves ont été très inventifs tant dans la construction que dans les propositions scéniques.


Les élèves de première théâtre ont eu une journée et demi de stage. Il s’est déroulé le jeudi toute la journée et le vendredi après-midi. Ils ont commencé, comme pour les terminales, par une préparation physique. Ils ont déroulé tout au long de la matinée du jeudi les possibilités de leur corps pour arriver au travail sur la marionnette à gaine. Ainsi, progressivement le bras devenait un personnage contrôlant le marionnettiste. Ensuite, avec la contrainte du castelet, les élèves se sont entraînés en écrivant des séquences solo, en duo et ensuite à plusieurs. L’après-midi du vendredi a été consacré à réfléchir sur comment représenter les scènes des artisans du Songe d’une nuit d’été en réinvestissant les techniques de la marionnette à gaine. Les propositions ont très vite évoluées, c’était assez impressionnant.

Nous aurons le plaisir de vous présenter l’ensemble du travail de ces deux stages lors de notre journée portes ouvertes.

Un très grand merci à Philippe Rodriguez-Jorda et à l’Institut International de la Marionnette.

 

Le jeudi 13 décembre 2018

Le stage des premières débute par une préparation physique. Allongés les élèves doivent se retourner à partir en s’appuyant sur le poids de leur bras d’abord et de leur jambe ensuite. Ensuite, l’exercice se fait à deux : un élève est allongé et passif, son camarade le retourne à partir de points d’appui. Enfin, les élèves réalisent l’exercice du rouleau.

Afin de préparer le travail sur la marionnette à gaine, le bras devient un personnage qui contrôle. Il doit varier dans son regard : en haut, en bas, à gauche et à droit par forcément toujours un face à face avec le marionnettiste.

Écriture d’une séquence solo. La liste des gestes : bonjour, OK, victoire, etc.

Écriture d’une séquence à deux ou à trois : une question, une poignée de main.

Faire parler le personnage/main derrière des castelets. Recherche du sol fictif. Les élèves spectateurs guident leurs camarades marionnettistes pour qu’ils maintiennent les jambes de leur marionnette à gaine. Tourner sur soi-même, c’est déjà s’éloigner d’une carrure de la bande. Le mouvement possible pour la marionnette mais pas pour le marionnettiste : le balayage.

Faire marcher la marionnette : deux familles, soit on fait exactement ce que le personnage fait ou on isole le bras. On cherche la taille du pas.

Improvisation : une rencontre – un arrive, l’autre arrive, rencontre, séparation.

Travail avec les têtes réalisées vendredi. Importance du regard. Réinvestir et traverser l’ensemble des notions vues depuis le début de la journée avec la manipulation de la tête. C’est la tête qui vous emmène quelque part, vous ne la transportez pas.

Travail sur Le songe d’une nuit d’été. Le texte c’est de la matière. Comment faire illusion ? Pacte entre le spectateur et le marionnettiste. Cigroler c’est le défaut qu’ont les marionnettistes débutant : faire bouger la tête intempestivement pour faire croire que la marionnette parle. Pour la faire parler il faut bouger l’ensemble du corps.

Exercices derrière le castelet : dire l’alphabet ou compter et faire des propositions de mouvements : tourner sur soi-même, marcher plus vite, rythme.

Sans les castelets , trouver comment faire parler les personnages de Shakespeare : les trois niveaux, toujours bouger, regarder sa marionnette, prendre le regard, retournement, la démarche avec accent statique en faisant bouger son corps ou son bras par le haut ou par le bas.

Le vendredi 14 décembre 2018

Exercice de relaxation : déposer son corps au sol et se concentrer sur plusieurs parties, s’étirer. Exercices de réveil en secouant tout son corps en partant de ses articulations. Mouvement des bras.

On bouge la tête de tous les côtés. Se mettre de dos et bouger la tête ensuite la faire parler. Étude sur les scènes de Shakespeare : mélanger le jeu d’acteur avec celui d’objet.

Étape 1 : jouer avec les marionnettes c’est réussir à la faire parler et à utiliser son corps pour la faire apparaître.

Étape 2 : montré/caché. Un élément de décor qui sera utilisé comme castelet. Lorsque la marionnette parle, elle est derrière, dès qu’elle a fini le marionnettiste se montre.

Scène des artisans répétant : l’arbre ; scène de la représentation : les paravents blancs.

Fin du stage : reprise des têtes.

A la découverte de Strasbourg l’Européenne…

Quarante élèves de terminales section européenne ont affiné leurs connaissances sur les institutions européennes les dimanche 15 et lundi 16 avril 2018 lors d’une visite à Strasbourg, pour précéder la visite de notre président, M. E. Macron!

Ils se sont tous investis sans hésitation dans le jeu de piste tout d’abord, jeu qui malheureusement n’a pas eu lieu en anglais, et même si des doutes subsistent quant à la bonne foi de certaines équipes, voire de leur professeur accompagnateur. En tout cas, l’équipe des souris a été particulièrement pertinente, bien entendu, mais les équipes rose, kaki, du dieu vivant (SVT), du roi soleil (Histoire) ou de leur Habitus (SES) ont également très bien joué …

L’autre moment ludique  – l’activité multimédia avec un joli gros dé en mousse qui ne tournait pas réellement rond, ni carré d’ailleurs – a également permis de remettre à jour et d’approfondir les connaissances sur l’Europe ou le Quartier Européen…  En effet, certains ont même découvert qu’ARTE était une chaîne de télévision franco-allemande de service public à vocation culturelle européenne, basée à Strasbourg ; Association Relative à la Télévision Européenne).

La visite au Conseil de l’Europe fut éminemment instructive, notre guide fort efficace et impliquée, les questions des élèves complètement pertinentes.

La visite de la petite France fut malheureusement écourtée faute de temps suffisant, mais menée tambour battant, par le roi soleil alors devenu guide et éclaireur de notre marche à bon rythme… un petit tour de la cathédrale, les charmantes ruelles de la petite France et hop, retour au bus car il est temps de prendre la route du lycée.

Enfin, le séjour, même bref, à l’auberge de jeunesse fut fort sympathique et les élèves exemplaires, même si certains s’amusent à cacher leur portable dans les endroits les plus inattendus !!! Et le soleil fut au rendez-vous tout au long du séjour, les pique-niques ont donc eu lieu sous le soleil exactement… ‘timing’ parfait, isn’t it ?

Merci à tous, élèves et accompagnateurs, et surtout merci à notre photographe Lucie L. !

F. Duvivier

Voir les photos

Des lycéens de Arlington (USA) en visite au lycée Chanzy.

Nous accueillons ce lundi 26 mars 24 jeunes américains des différents lycées de Arlington en Virginie, accompagnés de trois professeurs, pour une partie de la journée. En effet, dans le cadre du jumelage Reims-Arlington, ceux-ci effectuent actuellement leur séjour annuel en France sur leur temps de vacances. En route vers la Belgique où ils iront découvrir le château de Bouillon, ils passeront donc la matinée au Lycée et partageront notre déjeuner. C’est ainsi l’occasion pour les lycéens de Wakefield High School, notre école partenaire aux États-Unis depuis 2014, d’échanger de vive voix cette fois (et non par Skype) avec les élèves de Secondes, Section Européenne avec qui se déroule un échange virtuel.

Belle occasion donc de faire découvrir nos beaux bâtiments du 19ème siècle, de travailler en petits groupes et de déjeuner au self à la française. Une belle visite à tous et de fructueux échanges.

Françoise Duvivier

Théâtre anglais 2017 : Alice in Wonderland

Théâtre en anglais, Section Européenne

Un spectacle de qualité et bien apprécié, à en juger par les commentaires; Alice les a émerveillés ! Un grand merci à tous et à notre talentueux photographe, Bernard Houlier.

F. Duvivier

On Tuesday, we saw a play of the Dreampark Company entitled Alice In Wonderland with three actors: two girls and a boy. They played different characters during the play since in the story, Alice meets different creatures. The play lasted more than one hour and it was really interesting and quite amusing.

After the play, some pupils asked some questions to the actors and to the producer and director, for example one asked « Why did you choose to work with only three actors? ». They answered that it is because they have a very small van so they can’t really work with more actors. Then a second one asked: « Which is the most difficult role you have to play? », so one said it was the caterpillar because it was funny so it was difficult not to laugh. Alice said it was at the beginning of the play when she arrived in « Wonderland » because she had to be surprised every time. Finally the boy said it was the cat’s part as he had to be very proud of himself and confident.

I enjoyed the play because it was not too long and the actors acted very well. Moreover, it was really funny. Finally, I think it is my favorite play among the three we have seen since we are in Chanzy high school. Elise R.

First and foremost, I would say that Alice in Wonderland wasn’t my cup of tea. Yet, thanks to this performance, I have learned that this type of story could be quite interesting especially when played by talented actors. Doriane Y.

On Nov. 7th every student of the European class had the chance to see an amazing adaptation of Lewis Carroll‘s Alice in Wonderland. I appreciated it a lot as I am keen on any fantasy of this kind. Moreover, the actors were very professional and knew their craft. We could see that they liked what they were doing thus it really gave a more personal touch to the show, which is one of many things that made me love their version of the play so much. Sonia N.

I enjoyed the play since it was quite faithful to the book, except for a few details. The actors were talented insofar as two of them acted many roles, while one actress played Alice successfully. With a small stage and a few props, they managed to pass on the magic of Alice in Wonderland to the audience. Cloé B.

Last Tuesday, as usual, the European class had the opportunity to see a show from the Dreampark Company. The director told us they had drawn their inspiration more from the novel than from the screen adaptations of Alice. Nevertheless, this last performance unfortunately puts an end to our annual meetings with the company which have always been an enriching and expected moment in our European curriculum.

As far as I’m concerned, I really appreciated the show for several reasons. First of all, it was brilliantly acted so that we didn’t spot any mistake, all the more since the script was really difficult to memorize. Indeed, I was astonished at how the protagonist succeeded in learning everything by heart. Last but not least, it enabled us to do a triple comparison between the book, the film and the play. Léa G.

My favorite character in this play is definitely the Cheshire Cat as the actor made a convincing interpretation. All the theatre set and the costumes were surprising. To my mind, it was a beautiful performance and an appropriate interpretation of Alice In Wonderland, written by Lewis Carroll. Daphné C.

Today, I would like to give my impressions about the play we saw with the European class on Tuesday. I personally really enjoyed it. Indeed, I found that the actors played really well and that their interpretations of the diverse characters were really funny. I found the play understandable since first of all the theme of the play is well known and on top of that we had to work on the script during the holidays before the play so it all made it easier to understand the play. To sum up, it was a great performance and I had a good time being there. Iman R.

The actors succeeded in doing a good job out of all the parts; indeed, it must have been difficult for them as there were plenty of characters. Each character had to be clearly identified. Igor S.

I was pleased to realize the story was close to the book and not too different as in Tim Burton’s film. Then I found it well-written, well-built and well-played as far as it made me laugh even though it was in English. Eventually, the different cuts in the play when the lights were off and the actors backstage were really interesting as far as they were being repeated so it made the play not monotonous and it was representative of Alice’s dream and environment. Yousra A.

http://www.chanzy.net/lycee/portfolio-item/theatre-anglais-2017-alice-in-wonderland

Théâtre en anglais : Alice in Wonderland

On November 7, all the students from the European classes, from Year 11 to Year 13, are going to see the usual drama show in Chanzy high school. The play entitled “Alice in Wonderland” is an adaptation from the Dreampark company – founded in 1987 as the London Production Company. Every year this English company comes to Chanzy to show us one of their plays, and it is a real chance for us!

On Tuesday, we are going to hear about Alice’s adventures – and I suppose everybody knows about her. This young girl wishes for a more exciting world. Indeed, she takes a magical journey through a rabbit hole to “Wonderland”. During all the story, she will meet various characters, all very particular, before going back home.

This play is of course based on the novel “Alice’s Adventures in Wonderland” written by Charles Lutwidge Dodgson known as Lewis Carroll. We will watch the play during almost 1 hour and then, we will get the opportunity to ask questions to the actors and to the producer and to know more about their jobs. Finally, I hope we will enjoy this play! 

With many thanks to

Elise R., Terminale S 3, EURO

Théâtre en anglais…Noël avant l’heure!

Spectacle de théâtre en anglais… la tradition annuelle se perpétue au Lycée Chanzy... le spectacle nouveau, à l’instar du beaujolais, mais en avance, tout comme pour Noël !

Les élèves de section européenne du Lycée Chanzy (non loin de 190 élèves des secondes aux terminales) ont pu assister à la représentation théâtrale de la compagnie Dreampark, tout droit venue de Londres. Immersion dans un spectacle tout en anglais puis moment d’échanges avec le producteur et les trois acteurs, toujours en anglais, avec en prime et en avance, la magie de Noël puisque la pièce était inspirée de l’œuvre de Charles Dickens, A Christmas Carol.

Se sont donc succédé sur scène devant Scrooge une apparition et trois fantômes, les va-et-vient incessants des acteurs aux multiples rôles et pour finir même, des élèves pour quelques photos souvenir…

Un spectacle toujours brillamment réussi qui a ravi un public toujours aussi agréable – que je félicite à nouveau – et voici donc quelques magnifiques photos réalisées par Monsieur Bernard Hourlier, toujours disponible et professionnel que je remercie mille fois pour sa collaboration.

Rendez-vous l’année prochaine pour la prochaine édition donc.

And I wish you a Merry Christmas and a Happy New Year!

Françoise Duvivier

voir les photos

Spectacle de théâtre en anglais… la tradition annuelle se perpétue au Lycée Chanzy… 22 ans de fidélité à la troupe Londonienne Dreampark!

2 heures d’immersion en anglais pour quelques 200 élèves de sections européennes (de la seconde à la terminale). Les élèves ont suivi le spectacle puis échangé avec le producteur et les 3 acteurs, qui assuraient plus d’une quinzaine de rôles. Adaptation des « 39 marches » d’après l’œuvre de John Buchan cette année, ou en version originale “The 39 steps”, d’après surtout l’adaptation cinématographique de 1935 du très célèbre maître du suspense britannique, Alfred Hitchcock… Et des centaines de rires dans la salle car il est vrai que la mise en scène relevait davantage de l’humour que du suspense pour cette histoire d’espionnage.

Aussi, entre mimes, répliques grotesques, visages burlesques, musiques ironiques, cette mise en scène facétieuse et enjouée a réjoui le public de section européenne, ravi également par cette belle prestation d’acteur. C’était le dernier spectacle d’euro pour certains, le premier pour d’autres, mais tous ont salué un spectacle de qualité.

En voici quelques images particulièrement réussies, grâce à notre photographe préféré et attitré depuis de nombreuses années également, M. Bernard Hourlier, que je remercie bien chaleureusement et qui a su capturer de bien jolis moments.

And the show goes on!

Françoise Duvivier

voir la galerie photos

Les Terminales, section européenne, au Danemark (province du nord Jutland) du 21 au 25 septembre 2015

Quelques 1100 kilomètres, un voyage en autocar de quelques 17 heures pour commencer le lundi 21 septembre, après un départ à 3 heures du matin!
Arrêtés par les douanes allemandes au nord de Brême en Allemagne, une amende pour la compagnie d’autocars… mais bien arrivés quoiqu’un peu fatigués vers 20h30.
Découverte des correspondants de visu après les échanges électroniques et de la famille d’accueil, puis une bonne nuit s’impose !
6_499x333
Au lycée le 22 septembre à 8h, tous prêts pour une grande journée multiculturelle… 24 français du Lycée Chanzy accompagnés de deux professeurs… 18 allemands de Ahlen avec leurs deux professeurs, Christiane et Garbie… 9 américains de Ashville High School, Caroline du Nord, leur professeur, Bill et la proviseure adjointe, Joyce… et des danois bien entendu encadrés par Inge Lise Eriksen.
Au programme, un film, des présentations américaine, française et allemande sur le thème de travail, l’Extrêmisme, du travail et des productions de groupes (toujours multiculturels)… everything in English, of course !
Journée bien dense (bien qu’au Danemark, on termine les cours à 15h30) jusqu’à 17h pour nous avec une belle prestation musicale du cours de musique danois pour clore la journée. Et une soirée au bowling pour se détendre !
5_500x334
Mercredi 23, les Américains se joignent aux Français à bord de notre magnifique autocar ardennais pour une journée à Aarhus. Visite du flambant neuf musée Moesgaard, pique-nique, visite de la vieille ville (Den Gamle By) puis de la ville plus moderne, deuxième ville du Danemark tout de même !
Américains et ardennais forment une bien belle petite équipe… La grande évasion, ‘so green’ , dit notre autocar…

Jeudi 24, matinée de cours pour tous ; français avec Mme Duvivier dans le cours de Inge Sams Knudsen pour certains, cours d’arts plastiques pour les autres. Repas rapide puis visite au Fyrkat Centre (musée vivant Viking) pour les français et les américains qui ne se quittent plus. Fabrication de pain viking, essayage de costumes – y compris la cotte de mailles (bien lourde) et jeux…
Retour au lycée pour 15h15 et shopping, soirée en famille car c’est déjà la veille du départ !

Vendredi 25, 8h, les adieux sont faits, les larmes ont coulé, ‘on the road again’ (et on n’ a pas perdu nos cerfs ardennais!) … Et re, quelques 1100 kilomètres, et re, quelques 16h de bus… Lycée Chanzy atteint vers 23h30.

En bref, découverte culturelle assurément, de nombreuses amitiés nouées, de la richesse linguistique, un séjour bien enrichissant avec des élèves bien sympathiques… A very positive experience, ‘an amazing trip’ as most pupils said !

Françoise Duvivier, Oct. 2015

 

De retour du Danemark...

Après un séjour trop court pour beaucoup, il a fallu se remettre aux habitudes

(françaises) de travail.

Les adresses mail, Facebook et autres ont été échangées sur place et beaucoup de messages ont déjà été envoyés et reçus. Tant mieux!

Merci à nos 24 élèves de terminale européenne d’avoir participé à ce projet et d’avoir déployé une attitude exemplaire dans les activités proposées ainsi que dans les familles. Grâce à eux, la tradition de cet échange, commencé il y a presque quinze ans, se perpétue.

Un voyage qui restera dans les mémoires pour longtemps!

Janny FARRELL

News from London

Quelques nouvelles de Londres donc.

Tout le monde est bien arrivé et logé dans sa famille  d’accueil au chaud et à l’abri.

La météo était aujourd’hui bien britannique avec 10° au thermomètre et une pluie bien froide accompagnée de vent!

Nous avons quand même pu déjà découvrir un peu cette ville, en particulier the house of parliament (photo) ainsi que l’Imperial War Museum.

Les prévisions météo sont meilleures pour demain, croisons donc les doigts ou comme disait Churchill : « cross our fingers »!

Théâtre en anglais… The Picture of Dorian Gray, d’après Oscar Wilde.

 

Better late than never! … Voici enfin quelques photos du spectacle largement apprécié par les élèves de section européenne (et de l’assemblée du matin); they enjoyed the play ( … and seized the day, Carpe Diem!).

Félicitations pour votre attention à tous et vos nombreuses questions.

Un grand merci aussi à notre fidèle photographe, B. Hourlier.

 

A l’année prochaine pour un nouveau spectacle.

 

F. C.-Duvivier

 

Revolution Slider Error: Slider with alias theatre-anglais-2014 not found.
Maybe you mean: 'Full-Screen-1'

CONTACTER LE LYCÉE CHANZY